Le mandat de vente

Sans mandat, pas de produit à vendre ni d’espoir de rémunération pour les professionnels. Pas de relation sérieuse avec un professionnel pour les vendeur non plus.
 
La prise de mandat est donc nécessaire pour qu’un professionnel puisse intervenir sur un vente.
Néanmoins, le taux de transformation d’un agent immobilier est de 20% à 30% de ses mandats simples, c’est-à-dire que 70 à 80% de son travail est jeté à la poubelle.
Vous comprenez pourquoi, chers vendeurs, leur rémunération est souvent obligatoirement élevé et les services rendus vous semblent faibles.
 

Etat des lieux

Qu’est-ce que le mandat 1.0 ?  C’est le mandat « Loi HOGUET 1970 ».
Qui dit en substance, que nous ne pouvons pas facturer un service si nous n’avons pas vendu le bien. Pourtant, le travail engagé et les investissements sont bien réels. Ce mandat avait un sens en 1970, 50 ans plus tard on peut légitimement se poser la question de son efficacité.
Le mandat 2.0 apparaît dans les années 2000, grâce au développement d’internet nous pouvons publier nos biens sur la toile et ainsi tous (vendeurs et professionnels) croire que tout a changé, le monde est à porté de clics ; en réalité rien n’a changé, ce mandat est le même que le précédent. Les contraintes réelles liées à une vente immobilière sont exactement les mêmes.
 

Ce qui change

  1. Le mandat 3.0 : c’est le mandat qui rend service à toutes les parties.
  2. Le Mandat 3.0 est né des vrais bouleversements technologiques.
  3. Il permet de recréer une valeur ajoutée au travail de l’agent immobilier en proposant des nouveaux services « hightech », il donne aux vendeurs et aux acheteurs les vraies informations qu’ils sont en droit d’attendre d’un service de professionnel en répondant à une problématique précise :
  4. Transformer les acteurs de la vente en Technosapiens (voir l’article précédent)
  5. Permettre aux professionnels de rencontrer la vraie transformation de leur métier.
  6. Les différencier de leurs concurrents, 
  7. Valoriser leurs mandats en utilisant tous les moyens technologiques : vidéo, photo professionnelle, photo 3D, visite immersive, home staging virtuel… 
  8. Récolter enfin de la DATA précise et l’exploiter avec les vendeurs.
  9. Communiquer en temps réel avec les vendeurs/acheteurs grâce aux Apps

Chez IMDP

Nous utilisons les technologies développées par notre partenaire Mymarketimmo.com depuis 2016.
Nous avons, grâce à elles, considérablement amélioré la relation tripartite “vendeur/acheteur/agence”.
Nous créons une vraie valeur ajoutée perceptible par toutes les parties.
Nous réduisons les délais de vente, et les visites inutiles.
Nous nous concentrons sur l’essentiel pour tous, la vente pour les uns, l’achat pour les autres, résultat une offre toutes les deux voire trois visites physiques.
 
Et vous vous commencez quand à donner de la valeur ajoutée à votre vente immobilière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier